Buc pour tous

Notre analyse du bilan de l’équipe municipale

Et si nous parlions un peu du passif de ce bilan ?

 

Une absence totale de vision dans le cadre du PLU

 

Il n’aura échappé à personne qu’aucun urbaniste n’a accompagné les réflexions de l’équipe municipale dans le cadre de la révision du PLU.

Résultats : aucune vision de Buc à 10/20 ans, aucune réflexion sur la création d’un vrai cœur de village ni sur l’évolution du quartier autour de l’EHPAD qui aurait pourtant permis de faire évoluer cette partie de Buc et d’y construire des logements, mais au contraire une densification encore plus importante d’un centre déjà encombré et un quartier du Cerf-Volant réalisé sans local municipal pour les réunions de quartier ou pour un bureau de vote.

 

Des vœux pieux mais peu d’actes : il est inscrit dans le PLU l’évolution de la zone d’activités (ZAE) vers le tertiaire : bel objectif.

Résultat, nous hériterons d’une déchetterie et d’un dépôt de bus mais pour l’évolution vers le tertiaire il n’y a pas le début d’une action !

 

Une précipitation dans les préemptions dans le cadre des OAP

La municipalité s’est endettée pour préempter et acheter précipitamment des maisons. Résultat : on revend une maison achetée, une autre, achetée bien cher, est, semble-t-il, inhabitable et ne peut pas servir de logement social en attendant le projet immobilier.

Espérons que la commune retirera de ces dépenses au moins le prix payé et les frais associés !

 

Des projets mal ficelés

On se lance à corps perdu dans la construction d’une maison médicale pour un coût de près de 2 millions d’euros alors que l’intérêt du projet reste encore à démontrer.

Un nouveau gymnase qui ne correspondra plus au projet architectural (en qualité et en taille) qui avait été présenté et “vendu” aux Bucois parce que le budget avait été sous-estimé.

Un manque criant de places de parking autour de la nouvelle salle polyvalente, du théâtre des Arcades rénové et de la nouvelle crèche du Pré Saint Jean.

 

Une démocratie locale illisible

Des conseils de quartiers sans moyens : sans doute s’agissait-il de cocher une case du programme de 2014 !

Des projets importants pour l’avenir de Buc pour lesquels les Bucois ne sont pas impliqués, ou sont mis au pied du mur lorsque les projets sont définis.

 

Faisons pour l’avenir le pari de l’intelligence collective et d’une citoyenneté active !